fille-c3a0-la-fenc3aatre-1893
Edw Munch fille à la fenêtre 1893

Elle n'aime pas le soir. Elle n'aime pas le jour qui finit, la lumière qui s'enfuit. Elle n'aime pas le silence qui n'admet aucun bruit. Elle n'aime pas le soir qui voile les pensées d'une ombre triste. Elle n'aime pas le soir qui plaque l'espoir au sol et l'y maintient sans répit. Elle n'aime pas le soir qui saisit les rêves et les emportent avec lui. Elle n'aime pas le soir qui broie du noir sur les vitres, sur les rêves, sur le coeur. Elle n'aime pas le soir qui surligne la solitude d'un silence feutré. Elle n'aime pas le soir.

(extrait d'un travail en cours)